Un piano, une voix

Un piano, une voix

Un piano : Debussy, Paray, Haendel...

Une voix : Boito, Cilea, Puccini, Catalani, Gershwin, Kosma, Offenbach

 

Dominique Guillevin-Lebrun soprano Lyrique

  

Masaé Gimbayashi-Barbotte  piano

 

Dominique Guillevin - Lebrun est remarquée très tôt pour ses dons exceptionnels. Elle est acceptée avec une dérogation au CNR de Caen à 10 ans et obtient le 1er prix de chant à 14 ans dans Lakmé de L.Delibes .

 

Elle entre à 16 ans au CNSM de Paris et chante son 1er rôle  ( Barberine ) dans les noces de Figaro de Mozart au théâtre de Caen , chante dans  des concerts de musiques sacrées...  des cantates ... 

 A 18 ans obtient le 1er prix de Chant ,et  chante les rôles de : l'Amour dans Orphée de Gluck , la Peur Des Coups de J. Ledru , dans la Veuve Joyeuse de F.Lehar le rôle de Nadia , et ,  une 1er médaille au concours Maria Canals de Barcelone en  Espagne .

L'année suivante 1er prix d' Art  Lyrique et entre la première nommée à l'unanimité en classe de perfectionnement et passe des concours nationaux et internationaux auxquels elle est primée .

 

Georges Cziffra qui vient de créer sa fondation Franz Liszt à Senlis la sélectionne comme lauréate  et la fait chanter pour l'inauguration de la Chapelle Royale St Frambourg avec l'orchestre de L'île de France, Chapelle Capétienne qu'il a lui -même fait restaurer pour la dédier aux Artistes et à tous les Arts .

Elle participe au 1er disque de la Fondation Georges Cziffra chez pathé - Marconi  et chante l'air de Gilda dans Rigoletto de Verdi. 

Lors des concerts dans de nombreuses villes avec Georges Cziffra lui-même en France et en Europe on enregistre les éloges d'une presse enthousiaste.

 Invitée au " Grand Echiquier " chez J. Chancel, L'émission " elle court elle court l'opérette " , chez J.Martin " dimanche Martin ,  " aujourd'hui Madame ,et...

Parallèlement, elle entre à l'école de l'Opéra de Paris qui vient d'être ouverte  pendant  une année , chante à l' Opéra-comique avec l'école  de l'Opéra et au festival   d' Aix en Provence .

En concert à Paris , elle se produit salle Pleyel , salle Gaveau , au Chatelet . 

 Puis part comme soliste à Liège ou sa carrière lyrique démarre en France et à l' étranger , à  Madrid elle participe à la création de l' Opéra "  L'Arbori di Diana" de Martin y  Soler ( créer à  l' époque de Mozart puis oublier )elle chante le rôle de L'amore avec le chef d'orchestre  Napoleonne  Annovazzi , Montserrat Caballé . 

 En outre de ses  concerts ,  depuis quelques années,  elle prodigue  l'art du chant et s'adonne à la mise en scène .

 

Née à Tokyo, Masaé Gimbayashi-Barbotte a commencé le piano classique à l’âge de 5 ans en cours privés avec plusieurs professeurs. Après avoir obtenu sa Maîtrise ès sciences humaines (Bachelor of Arts degree) à l'International Christian University au Japon, elle est partie à Paris et a obtenu le Diplôme de Piano en 1ère à l'unanimité avec les félicitations du jury à l'Ecole Normale de Musique de Paris/Alfred Cortot.  Puis perfectionnée pendant des longues années auprès de Jay Gottlieb, ancien élève de Nadia Boulanger et de Robert Casadesus. Elle a en outre travaillé avec Serge Petitgirard, Viotoria Melki, Shizuko Stienne, Hatsue Takano. Elle a reçu des conseils de professeurs renommés comme Dominique Merlet, Catherine Collard, Claude Helfer, Yvonne Loriod et Martial Solal.

 

Lauréate du 1er prix du Concours Madeleine de Valmalete à l'unanimité avec les félicitations du jury, du prix belge de l'Académie Européenne des Arts, du prix d'Excellence de l'Asia Classical Music Concert (Japon), demi-finaliste du concours international Adelia Alieva. Titulaire de Diplôme d’Etat d’enseignement de musique option piano en 2012.

 

Elle se produit de nombreuses fois, en France et à l’étranger dans les salles comme Hôtel de Ville de Paris, Salle de mariage de Courbevoie, Tokyo Opera-City recital hall, Katsushika Symphony Hills Recital Hall, Auditorium Rostropovitch, Cathédrale Américaine, Yokohama Iwasaki Museum, Scots kirk, … Elle est appréciée auprès de public et chaque concert fait du succès. A Paris et à Yokohama, elle s’est produite dans le cadre du 150e anniversaire de relations amicales franco-japonaises.

 

Compositeurs de divers pays font confiance en Masaé et dédient leurs œuvres : Nickos Harizanos, Serge Ollive, Michel Bosc, Fumio Yasuda, Christian Tournay, Andrew Baldwin, Colette Mourey.  Trois CD témoignent de ses récitals au Japon (Soleil Music Agency). Elle est appréciée aussi auprès de nombreux musiciens, chanteurs et chanteurs lyriques. Elle collabore en 2014 avec un pianiste de jazz à NY en duo.

 

Membre du jury du concours «Pianoopen-jeunes talents» à Mérignac en 2009. Elle enseigne aux écoles de musique en Haute-Normandie, membre du jury du réseau dans la région.

 

 «Éblouissant concert - Elle explore à merveille la variété et la richesse de l’instrument. Un pur bonheur pour le public qui la rappelle encore et encore. (Le Dauphiné Libéré, France)» «Une nouvelle phase de la musique pour le piano a été montrée (Chopin, Japon)»  « C’est une vraie artiste. Je la recommande sans hésitation. (Jay Gottlieb, France) »

15€ - étudiants de moins de 25 ans, avec une carte: 10€

Réservation 01 46 33 48 65