ÉCLATS D'AMOUR, Duo Violoncelle-Chant / Théorbe

ÉCLATS D'AMOUR, Duo Violoncelle-Chant / Théorbe

Hélène Richaud - Mezzo Soprano - Violoncelle
Gabrielle Rubio - Théorbe - Guitare

A travers la musique - médium honnète des sentiments - nous sentons l'immuabilité de l'amour. De tout temps ce sentiment a décuplé les sens et la créativité des êtres, laissant au monde quantité de textes et partitions. La chanson d'amour "c'est la seule chanson du monde qui ne finira jamais". Elle témoigne de son époque - on ne parlait pas des sentiments amoureux de la même façon à l'époque baroque qu'à la nôtre.

Au son des voix , du théorbe, de la guitare et du violoncelle, vous pourrez rêver des sentiments amoureux en traversant les âges, grâce aux oeuvres de compositeurs tels que Monteverdi, Caccini, Charpentier...jusqu'à Brel et nos compositions personnelles.

 

 

 

Hélène Richaud, Touchée dès son plus jeune âge par la voix du violoncelle, c’est d’abord avec cet instrument qu’Hélène Richaud développe son lien avec la musique. Elle se forme au conservatoire de Lyon puis au CNSM de Paris dans les classes de Christophe Coin et Bruno Cocset, dont elle sort diplômée en mai 2019. Elle se produit en musique de chambre - notamment avec Marilou - et joue régulièrement au sein d’orchestres où elle a été dirigée notamment par François-Xavier Roth, Emmanuelle Haïm, Laurence Equilbey, Benoit Haller, Christophe Rousset, Alexis Kossenko, Mathieu Romano, et Gaétan Jarry. Emerveillée par la voix humaine, qu’elle aime particulièrement accompagner en continuo avec son violoncelle, Hélène Richaud développe en parallèle de sa carrière de violoncelliste, des qualités de chanteuse. Elle chante au sein de la compagnie La Tempête -Simon-Pierre Bestion- sur de nombreuses productions, en tant que choriste ou soliste et violoncelliste. C’est également le cas dans l’ensemble Les musiciens de Saint Julien - François Lazarevitch - pour le programme « Beauté Barbare » - enregistré pour le label alpha en décembre 2022. Elle forme un duo avec la théorbiste Gabrielle Rubio dont le programme se nomme « éclats d’amour ». Elle est dédicataire de l’oeuvre « Voix intérieure - Duo pour violoncelle seul » de Raphaël Mas, pour laquelle elle chante et joue en même temps. Elle est également directrice de « La Semaine musicale d’Eourres » festival de musique classique et du monde, perché dans un paradis de montagnes.

 

Gabrielle RUBIO commence ses études musicales au Conservatoire de Perpignan où elle obtient trois DEM en Guitare, en Traverso et en Flûte Traversière. Après être entrée au CNSMD de Paris à l'âge de 15 ans en Guitare et l’année suivante en Traverso, elle mène de front ces deux cursus jusqu’à l'obtention d’un double master en 2018 et 2019 avec les plus hautes récompenses. A la guitare, Gabrielle donne des récitals de Guitare en France et en Espagne, notamment lors des Jornadas Internacionales de Guitarra de Valencia, durant lesquelles elle est également membre du jury du 5° Concurso Internacional de Guitarra Alhambra para Jóvenes. Elle joue le Concerto d’Aranjuez de Joaquin Rodrigo en soliste à deux reprises à l’âge de 17 ans sous la direction de Daniel Tosi, et est invitée en 2021 par l’Orchestre de l’Opéra National de Lyon pour jouer dans une production opératique. Elle crée en 2011 avec sa soeur la violoniste Raphaëlle Rubio, le RaGa duo. Au traverso, Gabrielle joue sous la direction de Jos Van Veldhoven, Julien Chauvin, Christophe Rousset, Raphaël Pichon, Marcus Creed, Christophe Coin, William Christie, et se produit en concert au sein de divers ensembles tels que le Concert de la Loge, l'Ensemble Pygmalion, Les Talens Lyriques, Les Arts Florissants, le Concerto Köln et Le Songe du Roi. Elle joue également en tant que soliste avec le Leipziger Barockorchester et l’ensemble Le Songe du Roi. En 2021, Gabrielle obtient le Premier Prix au Baroque Flute Artist Competition, organisé par le National Flute Association aux Etats-Unis puis elle est finaliste du 11th International Telemann Competition à Magdeburg en Allemagne. Par passion et pour enrichir sa connaissance de l’univers baroque, Gabrielle va à la découverte des musiques anciennes sur les instruments à cordes pincées et aborde le théorbe et la guitare baroque au Conservatoire de Versailles dans la classe de Benjamin Perrot. Cette nouvelle pratique concrétise la réunion des deux univers musicaux de Gabrielle, et l’amène à découvrir le remarquable répertoire de ces instruments et la pratique de la basse continue, lui permettant de vivre pleinement une ancienne pratique musicale : la poly-instrumentalité.

20€ - étudiants de moins de 25 ans, avec une carte: 15€

Réservation 01 46 33 48 65

En février 2023

17h30: le 12