Oeuvres de César Franck et Eugène Ysaÿe, Martin Reimann, violon et Emmanuel Olivier, piano

Oeuvres de César Franck et Eugène Ysaÿe, Martin Reimann, violon et Emmanuel Olivier, piano

Programme :
César Franck, Sonate en la majeur pour violon et piano
-Allegretto moderato
-Allegro
-Recitativo Fantasia
-Allegretto poco mosso

Eugène Ysaÿe, Sonate op 27, no 2 pour violon seul
-Obsession, prélude
-Malinconia
-Danse des ombres, sarabande
-les furies

Eugène Ysaÿe, Sonate op 27, no 3 pour violon seul, "Ballades"

Eugène Ysaÿe: Poème élégiaque op 12 pour violon et piano

 

Martin Reimann, Violon

Après l’obtention de son prix de virtuosité à la Haute école de musique de Lucerne dans la classe de Gunars Larsens, Martin Reimann se perfectionne auprès de Ivry Gitlis, Franco Gulli, Jean Lenert et Pierre Hofer. Il exerce aujourd’hui une activité de concertiste internationale.
Membre des premiers violons de « l’Orchestre des Champs-Elysées » (dir. Philippe Herreweghe) et de «la Chambre Philharmonique », il est régulièrement appelé à jouer avec des ensembles prestigieux tels que «
l’Orchestre révolutionnaire et romantique », « Anima Eterna » ou le «Dresdner Festspielorchester » sous la baguette de chefs comme John Eliot Gardiner, Emmanuel Krivine ou Ivor Bolton. Passionné par la musique de chambre, Martin Reimann se produit à côté de partenaires tels que Bruno Pasquier, Alice Ader et Jos van Immerseel. Avec la pianiste Claire Chevallier et le violoncelliste Sergei Istomin il a enregistré la première version sur instruments d’époque du trio op. 50 de Tchaikovsky, sortie chez « Passacaille ». Pour la même maison de disque Martin Reimann a é galement gravé la première version sur cordes en boyau des six Sonates op. 27 pour violon seul d’Eugène Ysaÿe.


Emmanuel Olivier, piano

Emmanuel Olivier étudie le piano au CNR de Lille et au Conservatoire Royal de Bruxelles avant d’intégrer le CNSM de Paris où il obtient le Diplô me de formation supé rieure de piano, ainsi que les 1ers prix d’analyse et de musique de chambre. Passionné par la musique vocale, la littérature et la scène, il continue ses études dans les classes d’accompagnement vocal et de direction de chant où il reçoit à nouveau deux diplômes de formation supérieure.
Après avoir enseigné à la Maîtrise de Radio-France, il devient professeur assistant d’accompagnement vocal au CNSM et donne à plusieurs reprises des master-classes sur le répertoire français au Conservatoire Central de Pékin, ainsi qu’à la Musikhochschule de Karlsruhe. Il intervient également à Royaumont, au CNSM de Lyon, à la Universität für Musik de Vienne, à l’Opéra Studio de l’Opéra du Rhin et à l’Académie Européenne du Festival d’Aix-en-Provence.
Il se produit en soliste et accompagne de nombreux chanteurs à la BNF, la Cité de la Musique, aux festivals de Montpellier et d’Aix, aux opéras de Lille, Rennes et Tours, à l’Auditorium du Musé e d’Orsay... ainsi qu’en Europe, en Jordanie, en Chine et au Japon. Son enregistrement Soir païen, avec Alexis Kossenko et Anna Reinhold, paru au printemps 2020 chez Aparté , a reçu un accueil critique unanime (5 diapasons, 5 é toiles Classica et 5 clefs de sol Opéra). Il vient de sortir un nouvel enregistrement avec le ténor Carl Ghazarossian, J'aurais voulu être une chanteuse (Hortus). Collaborant avec de grands chefs d’orchestre tels que Altinoglu,
Eschenbach, Eötvös, Gardiner, Haïm, Harding, il devient l’assistant de John Nelson pour les trois opéras de Berlioz : Benvenuto Cellini à Radio-France (enregistrement Virgin),Béatrice et Bénédict au Châtelet et Les Troyens à Genève, ce qui l’amène naturellement à la direction d’ouvrages lyriques. Il dirige ainsi Opérette de Strasnoy avec l'ensemble 2E2M aux opéras de Reims et de Metz, O mon bel inconnu de Reynaldo Hahn avec l'OLC à l'Opéra Comique, Riders to the sea de Vaughan Williams avec le Malta Philharmonic au Teatru Manoel à La Vallette.
Un long et fructueux compagnonnage avec Jean-Claude Malgoire l’amène à diriger La Grande Écurie et la chambre du Roy à de nombreuses reprises, dans des ouvrages de Gluck (Orfeo avec Philippe Jarrousky), Mozart, Rossini, Poulenc (La Voix humaine avec Vé ronique Gens), ainsi que l’Orchestre du Grand Théâtre de Reims dans Tosca. Il dirige é galement du piano pour des spectacles comme L’Amour masqué et Cendrillon à l’Auditorium du Musée d’Orsay, Les Enfants terribles de Glass à Bordeaux, Bilbao, Rotterdam et au Théâtre de l'athénée à Paris, Gianni Schicchi en tournée avec la Co(opéra)tive, et Narcisse de José phine Stephenson et Marion Pélissier avec l'ARCAL. Emmanuel Olivier a récemment signé sa premiè re mise-en-scène : Le Bel indifférent sur une musique de Jean-Marie Machado, pour Aurore Bucher et son groupe Virévolte (création décembre 2021 au Centre des bords de Marne) reprise à L'Atelier Lyrique de Tourcoing, à Chalon et à Saint-Omer.

 

 

 

20€ - étudiants de moins de 25 ans, avec une carte: 15€

Réservation 01 46 33 48 65

En février 2023

21h00: le 8

En mars 2023

21h00: le 24